Engagés pour l'eau et l'assainissement urbains

Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans _menu_load_objects() (ligne 579 dans /var/www/html/includes/menu.inc).

Appui en gestion opérationnelle des centres d’exploitation

L’équilibre financier des centres d’exploitation est non seulement l’objectif des centres eux-mêmes mais aussi des administrations sectorielles et des bailleurs car elle garantit leur autonomie et leur pérennité. L’équilibre est atteint grâce à une gestion rigoureuse qui fait appel à des méthodologies spécifiques que LYSA, spécialiste de la gestion opérationnelle des services d’eau potable, met en œuvre au sein des centres d’exploitation et dans un travail solidaire avec leur personnel.

Plan d’amélioration commercial et technique

L’étape initiale correspond à un diagnostic pragmatique de l’exploitation qui débouche sur la proposition d’un plan d’action d’amélioration. Les objectifs principaux, pour accroître l’efficacité, sont l’amélioration du service et de la rentabilité de l’exploitation. Le diagnostic fera partager aux acteurs l’analyse des processus, en particulier des processus commerciaux qui traitent de la contractualisation, de la facturation et du recouvrement, qui sont fondamentaux pour les recettes de l’entreprise.

A l’issue du diagnostic, les cadres de l’exploitation sont conviés à participer à l’élaboration du plan d’action et de son calendrier, à la quantification des objectifs, dans un but d’appropriation afin  que le plan d’action devienne le moteur du management. La phase d’appropriation peut passer par l’analyse et la programmation stratégiques de l’exploitation au cours desquelles seront évaluées ses forces et faiblesses puis définis les plans de développement pour chaque composante du service, pour lesquelles LYSA dispose d’un savoir-faire spécifique :

Conduite du changement dans l’organisation

La recherche de l’efficience et de la rentabilité donne lieu à une remise en cause de l’organisation qui peut souffrir de routine

La conduite du changement repose sur des dispositions qui visent la participation et la responsabilisation des collaborateurs, notamment :

  • une définition de postes tendue vers l’efficacité auquel s’adosse un fonctionnement souple permettant de travailler transversalement en mode projet,
  • un comité de direction qui s’engage collégialement sur les décisions stratégiques, les plans d’action, les objectifs et qui les met ensuite en œuvre à chaque poste d’encadrement
  • la traduction des objectifs d’entreprise en objectifs individuels pour chaque collaborateur quelque soit son poste, ce qui implique de partager les objectifs  à chaque niveau de l’entreprise et d’instituer des rendez-vous périodiques avec chaque collaborateur
  • la compréhension des indicateurs de gestion par l’ensemble du personnel afin que chacun appréhende son rôle dans la conduite et les résultats de l’entreprise, puis soit en mesure de situer sa progression.

Cette démarche induit un renforcement de capacités, qui doit être accompagné à chaque strate, tant par des actions de formation que par de l’accompagnement individuel, notamment en faveur des cadres.

Mise en place et suivi des tableaux de bord

Le management opérationnel de l’exploitation est basé sur des objectifs pour les indicateurs de gestion commerciale, technique et comptable de l’entreprise rassemblés dans un tableau de bord. LYSA identifie, avec la participation des cadres, les indicateurs clés et les objectifs à atteindre tout au long de la mission qui lui est confiée. Afin de permettre un suivi rapproché, on choisit préférentiellement des indicateurs aisément quantifiables. Périodiquement, lors de réunions entre LYSA et les cadres de l’exploitation, les résultats sont analysés, les écarts sont interprétés, l’avancement et l’efficacité des plans d’action sont objectivement mesurés, leur correction ou leur réorientation est décidée.

Les objectifs engagent l’ensemble des intervenants, personnel de l’exploitation, LYSA, Administration sectorielle, pour les actions qui relèvent de chacune des parties. LYSA de son côté engage une part substantielle de sa rémunération sur les résultats de sa mission. Il est fortement recommandé que, de façon symétrique, la rémunération du personnel soit également liée aux résultats atteints, selon des modalités à définir, en lien avec le périmètre d’action de chacun. Cet intéressement aux résultats est une condition notable de la progression de l’efficacité.